Le tri sélectif

Enjeux environnementaux

Ils se situent à plusieurs niveaux :

Préservation des ressources naturelles

Le recyclage et la valorisation matière permettent d’éviter la consommation de matière première nécessaire pour la fabrication des emballages ménagers.

Ainsi, les matières récupérées et réutilisées évitent le gaspillage de ressources naturelles.

1 tonne recyclée Ressources préservées
Acier 1,92 tonnes de minerai de fer 0,63 tonnes de coke (charbon) 11,57 m3 d’eau
Aluminium 2,44 tonnes de bauxite 1,07 m3 d’eau
Papier-carton 1,41 tonnes de bois 8,20m3 d’eau
Briques alimentaires 1,98 tonnes de bois 9,07 m3 d’eau
Bouteilles et flacons en plastique PET (plastique transparent) 0,61 tonnes de pétrole brut 0,20 tonnes de gaz naturel
Bouteilles et flacons en plastique PEHD (plastique opaque) 0,51 tonnes de pétrole brut 0,31 tonnes de gaz naturel
Verre 0,66 tonnes de sable 0,10 tonnes de calcaire 1,17 m3 d’eau

Economie d’énergie

La plupart des produits (emballages) nécessitent moins d’énergie pour leur transformation (recyclage, réutilisation) que pour une première production.

Les postes significatifs de consommation d’énergie pour la production initiale sont liés aux opérations d’extraction, de production, de conditionnement, de transport, d’exploitation, d’utilisation.

1 tonne recyclée MWh d’énergie économisée Eq. consommation d’énergie pour une personne
Acier 4,46 Env. 5 mois
Aluminium 26,59 Env. 2 an et 1/2
Papier-carton 10,25 Plus d’1 an
Briques alimentaires 4,02 Plus de 4 mois
Bouteilles et flacons en plastique PET 10,96 Plus d’un an
Bouteilles et flacons en plastique PEHD 7,98 9 mois
Verre 1,46 Plus de d’1 mois

 Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

L’effet de serre est un processus naturel de réchauffement de l’atmosphère qui intervient dans le bilan radiatif de la Terre. Il est dû aux gaz à effet de serre (GES) contenus dans l’atmosphère, à savoir principalement la vapeur d’eau (qui contribue le plus à l’effet de serre), le dioxyde de carbone CO2 et le méthane CH4.

C’est le rayonnement qui retourne vers la Terre qui constitue l’effet de serre, il est à l’origine d’un apport supplémentaire de chaleur à la surface terrestre. Sans ce phénomène, la température moyenne sur Terre serait de -18 °C.

1 tonne recyclée Gaz à effets de serre évités
Acier 1,78 tonne éq. CO2
Aluminium 6,89 tonne éq. CO2
Papier-carton 0,04 tonne éq. CO2
Briques alimentaires 0,13 tonne éq. CO2
Bouteilles et flacons en plastique PET (plastique transparent) 2,29 tonne éq. CO2
Bouteilles et flacons en plastique PEHD (plastique opaque) 1,53 tonne éq. CO2
Verre 0,46 tonne éq. CO2

Enjeux économiques et sociaux

Le recyclage et la valorisation matière engendrent des impacts important en terme économique et social. En effet, la mise en place du tri et des collectes sélectives ont été à l’origine de la création de nouveaux secteurs et branches d’activités, induits par la création des filières d’élimination.

De ce fait, de nombreux emplois ont été créés et ce à toutes les phases des opérations : pré-collecte (fabrication de contenants, communication…), collecte, tri (centres de tri), traitement (incinération, compostage, méthanisation,…).

Les activités liées à la collecte sélective et la valorisation (matière et énergétique) ont aujourd’hui une part prépondérante dans notre économie, tant dans la production de PIB que dans la création d’emplois, et ce dans toutes les catégories socioprofessionnelles (des ouvriers au cadres supérieurs).

Le circuit des déchets : de la production à la valorisation

  • De la poubelle jaune au centre de tri…

Les emballages (hors verre et papiers, journaux, magazines) déposés dans la poubelle jaune, sont acheminés dans le centre de tri « DELTA RECYCLAGE » situé à Lansargues (34).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×